Les Oubliés ~ Les Dragons

Un peu de nouveauté pour le clan ! Prochainement mise en place de jeux !


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Lycanthropes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Lycanthropes le Lun 19 Mai - 18:45

Ayanpark

avatar
Admin
A l'heure où les ombres se glissent,
Il flotte encore dans les ruelles
L'atmosphère étrange et cruelle
De Lucrèce et des Médicis.

Mais déjà le soleil se lève.
Le rideau s'ouvre sur le rêve
Et c'est là que la ville explose
De violet, de vert et de rose.




Venise, Yves Duteil






    Hommes ou bêtes... Telle est la question qu’ils se posent lors du combat éternel qu’ils mènent pour ne pas sombrer dans les bras de la folie. Soif de sang ? Non, juste un incommensurable besoin de survie profondément ancré dans leurs instincts. Gardiens des nuits auréolées par la sainte lune, maîtres de traques sans fin, chasseurs dans l'âme, réprimant leurs pulsions pour préserver les autres autant qu’eux-mêmes... Invisibles dans les ruelles, ils observent, ils attendent avec patience, chassant en meute comme un seul loup. Humains et Vampires, tremblez. À leur cœur, la pitié n'est rien de plus qu’un mot tombé en désuétude. Entendez-vous les cris de la bête ? Les voilà qui viennent, emplis d'une violence animale et dénuée de compassion. Fuyez les hurlements de la Meute.








Dernière édition par Ayanpark le Lun 19 Mai - 20:22, édité 2 fois

http://oublies.forumactif.com

2 Re: Lycanthropes le Lun 19 Mai - 18:46

Ayanpark

avatar
Admin

Les loups-garous à travers l'Histoire



Le mythe des hommes loups remonte à fort longtemps à présent, et très honnêtement, les loups que nous sommes ne sont guère en mesure de dire la vérité au sujet de notre naissance. Il est vrai que nous vivons vieux comparés aux humains, mais nous ne sommes pas immortels et nos légendes et histoires d’autrefois ont eu à souffrir du passage du temps. Si Lycaon, roi d’Arcadie, est bien notre père comme certains se plaisent à le croire, les légendes qui ont attrait à la transformation durant neuf ans n’en sont pas moins complètement erronées, aussi n’accordons nous que peu de crédit à cette thèse. Une chose est sûre cependant, nous étions bel et bien présents durant l’antiquité. Si nos racines avant cela nous sont inconnues, il est acquis que c’est à cette époque que nous avons prit pitié des hommes et avons décidé de nous révéler à eux pour leur prêter main forte dans la bataille les opposant aux morts en sursis, ces abominations que sont les vampires. Il va de soit que ce n’était pas un geste désintéressé, nous étions également des victimes des buveurs de sang. Les meutes étaient parfois les cibles des vampires sans que ces derniers ne sachent ce que nous étions. Après cela, ils ne purent plus jamais l’ignorer…


Durant des siècles, nous menèrent notre combat de front aux côtés des hommes, partageant un semblant d’alliance avec eux, jusqu'à ce qu’un jour de l’an -1070 AJC (jusqu'à ce jour de l'an 1070 AJC / jusqu'à cette année de 1070 AJC / dans tout les cas, je ne pense pas qu'on mette un - et le AJC combinés), ils virent en nous quelque chose qui leur fit peur. Peut-être ouvrirent-ils les yeux sur ce que nous étions réellement ou prirent-ils conscience de notre force, nul ne peut le savoir à présent. Toujours est-il qu’ils se mirent à nous craindre, et ce que l’homme craint, l’homme s’en débarrasse. De sauveurs, nous étions devenus des monstres et, bien que nous menâmes quelques combats pour affronter ces ingrats, la colère au cœur, nous préférâmes disparaitre pour le bien de la majorité, continuant de nous battre contre les vampires et désormais contre ceux qui furent nos alliés, éliminant ceux qui en savaient trop pour gagner la possibilité de vivre dans l’ombre des humains. La retraite nous coûta moralement parlant, mais c’était là la solution la plus sage. Nous étions plus à même de vivre avec les humains que ne l’étaient les vampires, mais cela ne suffit visiblement pas à nous garder à l’abri des chasses aux sorcières du moyen âge. La peur du loup, les famines et la religion firent de nous l’égérie du diable. Nombre d’entre nous périrent à cette époque sombre de notre histoire, comme de nombreux innocents jugés à tort d’ailleurs.

Qu’importe les hommes et les vampires, nous demeurions vivants. Les meutes se déployèrent petit à petit, gagnant des territoires, usant des forêts pour se cacher. On parla de loups mangeurs d’hommes, de bêtes du Gévaudan, certains d’entre nous oublièrent de se faire discrets et périrent, échappant parfois à la justice de la meute pour mieux se retrouver sous la loi des hommes. Le temps passant, l’évolution du monde nous prouva que nous eurent bien fait de nous mêler aux hommes. Les forêts se réduisirent, les armes évoluèrent, il devint plus délicat de se cacher mais plus nécessaire encore. Nous gagnâmes le nouveau monde et les Indes, usant de nos talents pour nous insinuer au cœur de la société humaine et ne pas pouvoir s’en faire déloger aisément, mais rien n’y fit, sous l’influence des vampires que nous affrontions dans l’ombre, et des humains dont nous vivions cachés, notre nombre se réduisit inexorablement au fil des siècles.

Vint ce fameux 20 décembre 1577… Lors d’une réunion du conseil des vampires à Venise, un incendie éclata et trois des nôtres périrent dans les flammes. La nation vampire nous accusa, évidemment, mais il n’en était rien. Il va de soit que si nous avions réellement lancé ce feu, aucun d’entre eux n’en aurait réchappé. Concernant nos frères trouvés sur place, qui sait s’ils n’étaient pas les victimes de ces horreurs, ou s’ils n’essayaient pas d’obtenir des informations sur nos ennemis de toujours. Une chose est certaine, à l’époque, le chef de meute de ce territoire assura n’avoir jamais donné l’ordre d’une attaque et avoua qu’il ignorait la raison de la présence de ces loups sur place. Il n’aurait jamais tenté une chose aussi folle au cœur même de leur territoire, aussi bénéfique que puisse en être l’issue. La vérité importait peu cependant, la haine millénaire entre les deux espèces étaient revenue à son paroxysme et les conflits augmentèrent.
Depuis ce jour, rien n’a changé. Notre nombre n’a cessé de diminuer au fil du temps, consumé par la guerre et par un monde où nous ne semblions plus être à notre place. La science devint notre plus grande ennemie avec la technologie. Les meutes se réduisirent considérablement quand elles ne disparurent pas. De nos vastes clans d’autrefois, il ne subsiste désormais que de petites meutes éparses à travers le monde, disparaissant et se reformant au gré des années. L’une cependant subsiste depuis 1577, au cœur de Venise, celle-là même qui vit ses enfants disparaitre dans les flammes. Elle est à ce jour l’une des plus anciennes, si ce n’est la plus vieille meute que nous connaissons. Pour nous qui n’avons pas d’autorité suprême comme chez les vampires, il nous est parfois difficile de retrouver la trace des nôtres (on est au XXIe siècle les gars !! Ils peuvent pas garder contact par internet ??? ou tu parles d'autre chose ? xD) mais une certitude demeure : nous ne sommes pas seuls et nous demeurerons encore pour les siècles à venir.

http://oublies.forumactif.com

3 Re: Lycanthropes le Lun 19 Mai - 19:32

Ayanpark

avatar
Admin

Naissance d'un lycanthrope, d'où viennent-ils ?



Un lycanthrope ne peut avoir que deux origines possibles. Naître de deux parents loup-garou alphas, ou le devenir par morsure.

De la Bête à l'Homme, de l'Homme à la Bête. Morsure.

Les cas de mutation par morsure sont étroitement surveillés et soumis à une grande restriction de la part des meutes. Et pour cause, le taux de survie à une telle morsure reste minime, de l'ordre de 40%, et peut provoquer certains troubles chez des personnes psychologiquement fragiles conduisant à l'exécution de ces dernières pour la préservation de la race.
Les personnes éligibles à ce rituel doivent donc remplir les conditions de bonne santé physique et mental et sont au courant de l'existence de la meute et de ses règles pour différentes raisons (un membre de sa famille est un lycan, conjoint d'un lycan, issu d'une famille humaine qui côtoie la meute depuis plusieurs générations, ect...). Ces conditions sont parfois outrepassées dans des cas exceptionnels, comme par exemple un membre humain proche de la meute atteint d'une maladie incurable que la transformation en lycan pourrait sauver. Ces cas restent néanmoins très anecdotiques.  

Il arrive cependant des accidents. Lors de la pleine lune, alors que l’agressivité des loups est à son paroxysme, proportionnellement à leur manque de contrôle, un humain se trouvant au mauvais endroit au mauvais moment et qui n'a rien demandé peut se retrouver propulsé dans ce monde très sélect sans qu'il n'ait rien demandé à personne. Si tant est que le lycan qui l'a agressé ne l'ait pas dévoré et qu'il survive à la mutation engendrée par la morsure, l'individu sera alors automatiquement intégré à la meute.
Cependant, il arrive que certains individus "créés" de cette façon ne soient pas repérés par les meutes. Dans la quasi totalité des cas, sans le soutien d'un aîné plus expérimenté pour les guider lors de leurs premières transformations, ces derniers perdent totalement le contrôle, engendrant des massacres sur leur passage, à l'origine de mythes comme celui de la Bête du Gévaudan. Il revient alors à la meute sur le territoire de laquelle sévit le lycan fou d'éliminer la menace. La rééducation d'un tel lycan étant bien souvent vouée à l'échec, celui-ci sera purement et simplement exécuté dans la majeure partie des cas.

Point de règlement:
Attention ! Avec ce qui vient d'être dit, nous ne voulons pas voir de loup-garou chétif, gringalet ou à l'air maladif ! Un humain faible ne survivrait pas à la morsure ! Prenez en bonne note, ce genre de personnage sera refusé, vous êtes prévenu.
Exception faite des enfants d'un couple Alpha, mais ceux-ci étant rares, il vous faudra l'accord d'un admin pour créer ce genre de personnage (= né loup gringalet).



Enfants de Loups.

Les loups-garous peuvent enfanter, cependant, à l'image de leurs cousins naturels, seule la femelle Alpha pourra avoir des enfants et pour cause. Les transformations sont des étapes violentes bien que nécessaires, et peu de fœtus parviennent à y survivre. De plus, le corps d'une louve a besoin de nombreux nutriments après une transformation et aura tendance à éliminer de lui-même le fœtus à l'image d'un parasite lui pompant son énergie vitale. Seul le soutien de la meute et le lien fort entre celle-ci et ses alphas permettra à une Louve de résister au besoin de se transformer et de mener ainsi une grossesse à terme, toute grossesse entreprise en dehors de ce cadre se termine irrémédiablement par une fausse couche. L'enfant qui naitra du couple alpha sera un Loup né, c'est-à-dire qu'il est le seul cas où aucune morsure ne sera nécessaire pour devenir un Loup-garou, il est né ainsi et commencera à se transformer à la puberté, lorsque son corps aura suffisamment grandi.

Les mâles peuvent également procréer avec des humaines, mais l'enfant qui naitra de cette union ne sera pas un loup-garou. Il sera un humain et ne possèdera aucune caractéristiques propres aux Lycanthropes. On note cependant chez les enfants de ce type une meilleure résistance à la transformation, avec un taux de survie allant jusqu'à 66% dans le meilleur des cas.

Point de règlement:

Les loups-garous vieillissent moins vite que les humains. Cependant, jusqu'à la puberté, un né Loup aura la même courbe de croissance qu'un enfant humain lambda, ce n'est qu'après cette dernière que son vieillissement ralentit.



Dernière édition par Ayanpark le Lun 19 Mai - 20:27, édité 1 fois

http://oublies.forumactif.com

4 Re: Lycanthropes le Lun 19 Mai - 20:19

Ayanpark

avatar
Admin

Les particularités d'un loup-garou ? Caractéristiques.



Sens accrus.

  • L'ouïe et l'odorat. Fin limier.
    Ces deux sens sont les plus développés chez le lycanthrope. Que ce soit sous forme humaine ou animale. Il peut aisément reconnaître une personne à sa simple odeur, ou bien deviner avec une effarante exactitude ce que vous avez mangé au petit-déjeuné rien qu'en humant brièvement votre haleine. Difficile d'avoir une conversation téléphonique privée avec un loup-garou dans les parages, celui-ci entendra tout aussi bien vos paroles que celles de votre interlocuteur à l'autre bout du fil.
    Dans un environnement calme, il peut repérer un son à près de 10 km et sentir une proie à 2 km (si le vent joue en sa faveur), il sera également capable de sentir des odeurs résiduelles, c'est à dire, par exemple la trace du passage d'une personne qui peut dater de plusieurs jours, en faisant un pisteur d'excellence.
    Il peut également entendre les sons particulièrement aigus. ... En espèrent que vous n'ayez pas de voisin avec un chien qui s'amuse à jouer du sifflet à ultrasons, ça pourrait vite devenir agaçant.

    Point de règlement :
    Prenez note que pour les personnes devenue loup-garou récemment, le contrôle de ces sens n'est pas parfait. Les odeurs et les sons vont les agresser et sans doute les rendre irritables jusqu'à ce qu'ils aient appris à mieux s'en servir.
    Là encore, les jeunes loups seront sous la tutelle d’aînés plus expérimentés qui leur apprendront à faire avec leurs nouvelles capacités. Et là encore, les lycans qui seront passés à travers les mailles du filet (j'entends par là, qui se sont fait mordre, sont devenus lycans, sans que la meute le sache et donc le retrouve pour le coacher) auront tendance à perdre la tête, tout ses bruits et ses odeurs les rendant fous.
  • La vue. Des joyaux dans la pénombre.
    Le Tapetum Lucidum, situé juste derrière la rétine est une couche réfléchissante qui permet d'augmenter, par réflexion, la quantité de lumière reçue par l'œil, améliorant ainsi la vision nocturne. C'est lui qui donne aux Lycanthropes cet étrange regard éclatant. Qu'ils soient sous leur forme humaine ou leur forme bestiale.

    Point de règlement :
    Attention, ne nous faites pas dire ce que nous n'avons pas dit ! Les yeux des lycans ne brillent pas en permanence ! Il s'agit juste d'un reflet, et celui-ci se voit particulièrement la nuit, ou sur les photos prises avec flash. Cela peut trahir la nature d'un loup-garou, et ces derniers en sont parfaitement conscient, les plus âgés sont donc particulièrement doué pour cacher cette particularité.
  • Le goût et le touché. Ordinaires.
    Pas de particularités pour ces deux sens qui sont les mêmes que pour un humain lambda.



La Lune, notre mère.
Pleine lune... Elle rend fou. Elle les change en bêtes. Les plus jeunes loups sont ceux qui souffrent le plus de leur mère. Oui, car ils n'ont aucun moyen de résister à l'appel du monstre qui se tapit au fond d'eux. Ils sortent en même temps que l'ascension de l'astre blafard. Ils ne se contrôlent plus, guidés par un instinct animal. Avec le temps, les loups plus vieux et expérimentés parviennent à se maîtriser lors des pleines lunes. Bien que leur mutation soit inévitable.


Une longue vie.
Les loups-garous ne sont pas immortels, en revanche ils vieillissent bien plus lentement que les humains. Les plus anciens d'entre eux pouvant dépasser les trois siècles.Afin que leur intégration ne soit pas remise en question. (????)
Pour donner un ordre d'idée, on pourrait dire que trois années humaines sont égales à une seule chez les lycanthropes.

Point de règlement :
Pour rappel, ce ralentissement ne prend effet qu'à partir de la morsure pour les loups mutés, et  après la puberté pour les nés loup.


Transformation.
Les premières transformations ne sont pas des sinécures. Ce sont des moments difficiles à passer, physiquement, et peut-être plus encore psychologiquement. Voir son corps changer, se transformer, sa peau se tendre sous les os qui poussent pour trouver leur nouvelle place, les muscles se tordre... pire encore si vous ne savez pas ce qui est en train de vous arriver.
Avec l'expérience, les changements se feront plus naturellement, plus rapidement, et moins douloureusement. Autrement dit, avec de l'entrainement, cela devient plus facile. Une sensation désagréable, quelques fourmillements, c'est tout ce que récente les lycans plus âgés.
Attention cependant, ne touchez pas un lycanthrope en cours de transformation, cela pourrait lui être douloureux et vous risqueriez un coup de crocs.

Un changement peut durer une dizaine de minutes pour les "débutants", puis moins d'une minute pour les plus expérimentés.

Point de règlement :
Nous ne sommes pas sur un forum de nekos et compagnie, alors nous ne voulons pas voir de loup-garou "à moitié" transformé, avec juste les oreilles ou la queue ! Ou vous êtes entièrement humain, ou bien entièrement loup. On ne tolèrera pas ce genre de dérive dans les rps !



Dernière édition par Ayanpark le Mar 20 Mai - 21:05, édité 8 fois

http://oublies.forumactif.com

5 Re: Lycanthropes le Lun 19 Mai - 20:23

Ayanpark

avatar
Admin

La meute et ses règles.




blabla

http://oublies.forumactif.com

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum